Les témoignages sur Golfnswing

Laisser un témoignage

Obligatoire

Quels sont vos nom et prénom ?
Quelle est votre adresse courriel ?
Un titre 'vedette' pour votre témoignage.
Que pensez-vous de nous ?

Yves Oger

Cher André,

Ce petit mot pour te dire que, fin décembre, j’ai joué 73 à Apremont et, le 5 janvier, 67 à Dolce Chantilly. Bon, c’était les greens d’hiver avec départ des jaunes, mais quand même…

Merci encore de m’avoir poussé vers la série Sterling longueur unique malgré mes réticences. Je ne pourrais plus faire sans.

Index 4.4

Yves Oger

Thomas LEONETTI

Bonjour André,

Plus de problème avec mon Driver, merci encore pour votre réactivité et votre savoir-faire.

Les clubs sont toujours une véritable merveille et je suis heureux d’avoir fait ce choix d’investir chez vous avec la Sterling dès ma première série.

Aujourd’hui, pas de demande, ni de problème…je viens juste au nouvelle concernant l’arrivée du Lob-Wedge.

Bine amicalement,

Thomas LEONETTI

Paul Chatel

Premier retour sur ma nouvelle série (Sterling).
C’est vraiment excellent. Un plaisir de jeu grâce à la précision à la facilité… Les clubs sont vraiment parfait. Il y a deux éléments: d’abord que les clubs soient adaptés et en plus la longueur unique du shaft. Dès la prise en main je jouais mieux q’avec mes anciens clubs. ( aucune gène d’avoir des long shaft sur les 9 P G)
Pour le fer 4 je verrai en fonction de mes besoins dans quelques semaines. Pour compléter l’anecdote j’ai pris le départ d’une compétition à 12h40 hier ( alors que j’avais eu mes clubs à 11h30) après avoir tapé 3 balles…. Je n’ai joué que les fers pour m’entraîner et étalonner mes distances et en stableford j’ai gagné la compétition. Bref vous pouvez dire à vos clients qu’on s’adapte vite.
Cordialement

Paul Chatel

Dominique Malcor

Franchement, ayant reçu ma série Sterling du 5 au SW , fittée par André, je suis subjugué , cet excellent travail facilite le jeu de manière incroyable… c’est absolument étonnant, je suis ravi.

En plus ce que je voulais vérifier est excellent : j’avais une petite appréhension sur les fers courts et notamment le SW, et bien non, c’est même plus facile car on a toujours la même position : pour moi, la balle un peu en avant du milieu du stance
j’ai même fait du lob face ouverte (55°) avec une facilité que je ne connaissais pas
le SF est nettement amélioré et je ne perds pas de vitesse de swing dans les longs fers, ou vraiment peu.
j’arrive à des sf de 1.3 à1.4
c’est du beurre
je n’aimais pas les offsets et bien j’adore ces fers , ça ne me gêne plus.
lorsqu’on frappe décentré c’est bien quand même, et je centre mieux, en proportions j’ai bien amélioré mes centrages, sur 40 balles, deux mauvaises.
je crois pouvoir gagner 1/3 ou 1/2 club en longueur
c’est le premier « sac » dont je suis vraiment amoureux…les JPX 850 Forged sont de beaux et très bons clubs, mais ceux là sont largement plus facile à jouer

Dominique Malcor

Romansen

Mon retour d’expérience pour ceux que ça intéresse sur les SL Sterling Iron de Tom Wishon (du SW au F5) après 1 mois et demi d’utilisation dont 10 jours intensifs en Espagne.

Il s’agit juste d’informer de manière dépassionée ceux qui sont intéressés par un retour d’expérience, pas de débattre sur la pertinence ou non du SL. Je ne veux pas entrer dans le débat ni faire de prosélytisme.

Distance / Etalonnage des clubs:
-j’ai retrouvé les distances et les écarts que j’avais avec ma précédente série : 135m au F9, écart de 10 mètres entre chaque club

Touché/Trajectoire
-J’ai toujours eu une balle haute… j’ai toujours une balle haute. Pas de changement significatifs de ce côté là
-Pour le touché, le contact sur les balles centrées est très agréable. les balles giclent parfaitement du club quel que soit le club. Le F5 fait un peu le même bruit qu’un bois
-Les effets fonctionnent sans problème

Tolérance:
-J’ai jamais compris ce que c’était. Quand le coup est raté, c’est comme avec tous les autres clubs : le coup est raté. Et selon le cas, le touché est plus ou moins agréable (le contact d’une balle coupée en deux par la semelle du club n’est jamais agréable, quel que soit le club).

Petit jeu / Wedging:
-Excellent contrôle des balles au petit jeu et au wedging, les balles prennent très bien le spin.

Pour résumé, par rapport à une série classique, pas de différences en terme de performance, que ce soit en mieux ou moins bien.

En revanche, et c’est très personnel, il y a un énorme gain en confort de jeu. Que ce soit au petit jeu, au wedging ou au grand jeu, je trouve cette série extrêmement confortable à jouer, notamment pour la posture. Le mot qui me vient en tête pour décrire ce confort est « reposant », ce confort ce traduisant par un relâchement beaucoup plus important lorsque je joue,. Pour moi, c’est un vrai gros plus dans tous les compartiments du jeu.

Rédigé sur le forum Golftechnic

Romansen

Julien Meunier

Bonjour André,

Comme promis un premier retour suite à ma partie d’hier.
Ecoute les sensations que j’avais devant le trackman se confirment …
C’est vraiment top.
Je me suis adapté quasiment immédiatement aux clubs sans même y réfléchir.
J’ai saccagé ma carte en voulant forcer mon drive au début ce qui a engendré du slice.
Finalement lorsque je suis tombé dans le bon rythme je n’ai quasiment plus eu de dispersion..
Pour te donner du concret, à partir du moment ou j’ai trouvé le rythme je rends une carte retour en +6.
J’ai trouvé 5 green en régul sur 18 trous des blanches ce qui ne m’était jamais arrivé et j’ai mal putté avec des greens très lents.
C’est plutôt très encourageant 🙂
Julien Meunier

Thierry Conan

bonjour André et Alexander,
merci, merci, merci beaucoup !
je suis très satisfait du résultat. je suis heureux et confiant lorsque je me saisis d’un club. quel qu’il soit.
de fait, je « rentre » avec régularité dans la balle, le contact est bien meilleur, le lâcher prise trouve sa place… j’ai donc gagné en longueur, en constance. aucun problème d’étalonnage. bien au contraire ! étant plus régulier dans mon swing et dans le contact de balle, ce sont les têtes des clubs qui parlent et c’est l’étalonnage du matériel qui s’exprime… cqfd ! bravo à vous pour le montage ! bravo à Tom Wishon et son association avec Sterling !
à propos de matériel, merci de m’avoir orienté vers les shafts aerotech, quel confort dans le contact de balle. les sensations en retour sont remarquables.

Thierry Conan

Raymond Lormier

Je suis très emballé par cette série qui a vraiment un super touché, franc et précis, outre un très bon rendement de la face. Tom Wishon a fait là du très bon boulot.

 

Raymond Lormier

Fernande Santos

Des nouvelles de ma série STERLING :

Cher André, voilà quatre jours de suite que joue très bien et mieux que mon index (15.9). Je suis très contente de ma Série Longueur unique STERLING, je n’ai jamais était aussi régulière. Elle est si simple à jouer, des trajectoires bien droites et longues. Je suis très souvent en régulation et je joue mieux que mon index ptatiquement tout le temps. Je suis en parfaite confiance avec mes clubs, je ne réfléchis plus. Cela fait maintenant 4 mois que je l’ai et rares sont les fois ou j’ai mal joué. Prenons le Garden Golf de Biscarosse où je joue, il est difficile, tout en dévers et long, c’est un par 71, avec un slope de 125 et S.S.S.de 74 des boules bleus : Je joue régulièrement entre 83 et 88. Mercredi 88, jeudi 88, vendredi 88, aujourd’hui 85. C’est magique, il ya quelques temps j’ai même joué 83. Dès le printemps prochain je me remets aux compétitions pour valider tout ça. Mon objectif de descendre à 9.4 est réaliste, j’ai encore du potentiel. Un grand merci à Golfnswing. Vivement le fitting putter pour gagner encore des points.

Fernande Santos

Jean-Marc Lagoutte

Bonjour André,

Première sortie avec les Sterling longueur unique, hier.

Impression très gênante que déjà je ne veux plus jouer avec autre chose…

Un swing très confortable, des trajectoires plus pénétrantes et très droites sur les 7,6,5, et déjà bcp de confiance.

Ils sont moins beaux à l’adresse, mais ça va. Par contre, la balle gicle mieux du club, tolérance ?

J’ai raté un seul coup de fer et j’ai tapé 89 dans le froid et le brouillard à Isabella. Mon partenaire a tapé 92 et il est 4.8 d’index.

Vraiment surprenant !

Merci me de me faire le même ensemble pour ma résidence secondaire.

Index 9.9

Jean-Marc Lagoutte

Nicolas Baudet

Cher André,

Je souhaite que tout se passe bien pour Golf N’ Swing.

Un petit retour sur ma série Sterling :

CONFIANCE

Je ne me pose pas de question, longueur > club > boum !

Tous les clubs sont faciles à jouer, c’est bien le but !!!

Je trouve que ça apporte aussi de la confiance sur les autres clubs, les bois, parce que l’on sait que l’on peut (va) réussir un bon swing.

DISTANCE & DISPERSION

Par rapport à mes 979SS, j’ai gagné 1 club, voir 1 1/2 !

J’ai flyé pas mal de greens au début !!!

Je cherche un peu encore les distances parce que 1 mois sans jouer, sans salle de gym, quelques kilos en trop à cause de noël, reprise de la gym, ça perturbe un peu.

Je pense me caler à 120m au Fer 9 (on a eu aussi beaucoup de vent, donc c’est un peu plus dur d’affiner…)

Mais j’ai des doutes des fois, j’ai fait 175m du drapeau, drapeau fond de green, vent léger favorable, Fer 5, dépassé de 5 bon mètres, ça fait énorme !!!

Les coups bien touchés vont vraiment loin…

Quelques vraiment bons coups, Fer 5 donné pour birdie en ambrose, pas mal pour écœurer nos adversaires 😊

9 trous sur le retour dans le par, un autre jour +2 sur 9 trous à l’aller, record de pars à la suite (7), meilleur score à +6 (pas loin de mon record +5 avec mes 979SS).

Vivement les prochaines compétitions !!!

Nicolas Baudet

Marc Philippe

Bonjour André,

Je vous écris pour vous dire à quel point je suis content de mes nouveaux clubs Sterling.

Je les ai d’abord essayé au practice et je dois vous avouer que j’étais plutôt déçu par le bruit très métallique des clubs à tel point que je m’étais fait la reflexion que j’avais peut être fait une erreur en achetant ces clubs. En réalité sur le parcours les clubs vont bien au dela de mes espérances. 6 de handicap j’ai joué 2 au dessus du par hier et honnêtement j’aurais pu perdre encore 3 ou 4 coups. A part 2 balles que j’ai un peu topées, toutes mes balles étaient très droite avec une très belle trajectoire et même les deux balles topées sont allées tout droit avec quasiment la même distance.

J’ai été particulièrement impressionné par les longs fers. Plus courts que des fers traditionnels ils sont vraiment très faciles à jouer surtout quand la balle est positionnée sur une pente, et la balle part comme une balle de fusil sans avoir à forcer le moins du monde. J’aime beaucoup aussi le confort que donnent les clubs avec les coups d’approche autour du green car je ne suis plus obligé d’abaisser mon buste comme je le faisais avant. J’ai aussi été frappé par la facilité avec laquelle je me suis adapté aux nouveaux clubs, le gap entre les clubs est très régulier et il suffit juste de faire confiance aux clubs qu’ils iront à la distance pour laquelle ils ont été conçus.

Pour revenir au bruit des clubs, il est en fait très agréable avec des balles de parcours et même assez amusant car chaque club possède sa propre tonalité.

Même si les fers sterling sont des fers à cavité arrière avec une semelle assez large je pense qu’ils s’adressent à tout type de joueur du débutant au très bon joueur sachant que visuellement à l’adresse je ne vois pas de difference avec les blades avec lesquels je jouais avant.

J’attends maintenant avec impatience mes nouveaux bois Wishon.

Bien cordialement,

Hcp 6

Marc Philippe

Olivier Boré

Merci cher André,
Après un mois de travail avec un Pro, histoire de caler mon swing et d’optimiser l’utilisation de ma nouvelle série STERLING, les effets se sont faits rapidement sentir.
Le premier effet « heureux » pour un golfeur étant le score, j’ai joué 6 à Chantilly (Vineuil) la semaine dernière (jamais joué mieux que 12 avec mon ancienne série!).
Mais ce score n’aurait jamais pu se faire sans la grande confiance retrouvée dans mon jeu grâce aux fers Sterling. La facilité à jouer ces clubs, la certitude d’avoir entre les mains le « juste outil « est un gage à chaque coup d’une balle à venir réussie. Tout est plus simple, une position identique devant la balle, un backswing plus lent retrouvé, le plaisir d’une balle centrée à l’impact, pour faire bref: tous les paramètres sont désormais au rendez-vous pour un confort de jeu absolu.
La sensation est identique avec l’hybride qui se révèle une arme redoutable dans les bunkers de parcours.
Les beaux jours arrivant, je ne manquerai pas de compléter ce blog si mon score redescend encore, j’ai tous les espoirs tant la confiance au golf dans ses clubs est aussi importante que celle d’un pilote automobile avec sa voiture.
Difficile de faire mieux avec la série Sterling (je suis bien loin de regretter mes 8 anciennes séries dont Ping, Honma, etc… toutes bonnes séries au demeurant mais inadaptées à l’ADN de mon swing).
Un grand merci encore!
Amicalement.

Olivier Boré

Albéric Stalder

Bonjour André, merci pour cette série de clubs de même longueur, beaucoup de plaisir à jouer et est une future décente d’handicap.
Bravo très beau travail
 
Albéric Stalder

Gilbert Milhau

Monsieur Thaon,

À 57 ans , deux mois après mon premier cours de golf j’ai compris l’intérêt de simplifier mon apprentissage.
Braver le septicisme fondé sur des poncifs marketing ne m’a pas effrayé car venant du cyclisme j’avais déjà entrepris la démarche du sur-mesure pour mon vélo.
Votre écoute et votre professionnalisme ont pu compenser notre éloignement.
Après une attente d’un mois,une acclimatation de quinze jours,je me suis lancé en compétition.Deux compétitions et mon index est passé de 54 à 42.
Au delà de toute considération technique le choix de ces outils diminuent considérablement le nombre de variables à contrôler pour pratiquer le golf.
Ils contribuent également à améliorer la confiance, facteur essentiel à ce jeu. Bien sur il reste du chemin à parcourir, je le sais et j’y vais avec envie.
Lorsque j’ai démarré, j’ai été prévenu :《cela sera long,frustrant,…》
Je voudrais par mon témoignage aider tous ceux qui pensent à tord qu’il faut attendre, attendre quoi?…Le plaisir n’attend pas.
Merci encore M. Tahon pour votre approche tant scientifique qu’humaine.
Index 42
Gilbert Milhau

Nicolas Lehmann

Cher André,

J’ai joué hier pour la première avec ma nouvelle série au Golf du Coudray que je découvrais. J’ai joué 20 ; 4 coups sous mon hdc ! Je n’ai rien raté, le fait que tous les clubs soient « les mêmes » m’a permis de me concentrer sur l’objectif et ma routine, tout est plus simple : même position, même impression visuelle, même poids…

J’avais peur pour les wedges à cause de la longueur du shaft mais au contraire les balles s’arrêtent plus facilement sur le green et je les joue aussi bien que mes 870 ti et 60 WS que j’adorais. Pour les longs fers pas de problèmes au niveau des distances (150 m au H5) ni au niveau des différences entre les clubs. Quel plaisir de jouer un fer 6, en rythme, sans appréhension, c’est vraiment très agréable !

Merci vraiment pour tes conseils et merci à Tom Wishon d’avoir développé cette série et ce concept.

Très cordialement,

Nicolas Lehmann

Mehdi K

onjour André,

Nous nous sommes rencontrés dans des circonstances un peu hasardeuses car ayant voulu me faire faire une (énième) série d’une marque bien connue, je me suis vu fournir un certains nombres de contacts de revendeurs officiels. Vous êtes le seul à m’avoir répondu au téléphone (j’habite au Maroc). Vous m’avez effectivement dit que vous pouviez me faire les clubs de cette marque mais vous m’avez suggéré de faire un tour sur votre site web.
Etant passion de golf, amoureux fou de ce sport, j’ai lu en une petite semaine, tous les articles possibles et inimaginables sur ce qu’est le clubmaking. J’en discute avec ma femme, qui me connaissant bien me dit ‘tu ne pourras jamais jouer des clubs inconnus et pas beaux je te connais…’
Un billet d’avion Agadir Paris plus tard (et dans la même journée!) je me lance donc avec vous sur une série sur mesure intégrale du Driver au Putter.
Driver 919 THI (beaucoup de fairways sans effort à environ 220m)
Bois 4 16,5* 929 HS (une merveille)
Bois 7 21* 929 HS (du beurre)
Sterling 4 au Gap avec shaft steelfiber sont trop faciles à jouer. C’est de la triche. Mes amis ont effectivement remarqué que j’avais de nouveaux clubs, mais ils n’ont pas remarqué qu’ils étaient à longueur unique. Je ne l’ai pas encore dit. Je n’ai pas menti, j’ai juste  omis de le dire. Le touché des fers courts est très doux et j’étais un peu sceptique à l’idée d’avoir un pitch et un gap aussi long mais finalement ce n’est absolument pas gênant! Une hauteur de balle incroyable et un gaping bien maintenu. Il me suffit d’exécuter le même swing à chaque fois. Sur les longs fers, un son très métallique limite agréable! Mon fer 4 est une balle de fusil bien basse qui frôle les 200m au total… J’adore.
Wedge 55 et 59 Miura, comment vous dire… je n’ai jamais rien senti de pareil. J’ai eu presque envie de vous demander de me faire une série MB001 pour le plaisir comme votre ami canadien, juste histoire de sentir ce touché cristallin et de garder cette série pour le plaisir, mais je me force aujourd’hui à me raisonner.
Merci également à Alex pour le montage et réglage du putter. Superbe touché. (Miura KM008).
Je joue au golf depuis 2011, je me suis amusé à vous lister l’ensemble des compositions que j’ai eu depuis, 21 au final, et j’espère m’arrêter la pour un moment.
Merci encore et bonjour à Alex.
Mehdi K

Marie Beauvallet

J’ai pu bénéficier d’un fitting complet (fers et bois de parcours). J’ai opté pour la série Tom Wishon Sterling suite à plusieurs fittings plus qu’appoximatifs auprès d’autres « clubmakers » de la région parisienne. Le système longueur unique m’est apparu comme une réponse à mes problèmes de performances inégales selon les clubs joués. Dès les premières balles frappées, j’ai été conquise par la simplicité de swinger avec des clubs homogènes. Le professionnalisme et la gentillesse d’André Thaon nous met dans les meilleures conditions pour travailler. On est loin des concurrents, yeux braqués sur leurs écrans et cherchant le meilleur rapport marge commerciale/efficacité!!! André est certes attentif aux chiffres et aux statistiques, mais aussi (et surtout) à l’écoute des sensations. Il ajuste les clubs en temps réel, et l’on voit que c’est un art très subtil. La transition entre le simulateur et le terrain prend tout de même quelques séances pour être totalement accoutumée aux longueurs identiques, bien que la prise en main soit facile. Golfnswing a été très réactif quand il s’est agi de relofter un peu mon pitching wedge qui avait trop d’écart avec le fer 9. Les gains que j’ai pu observer sur mon grand jeu sont substantiels, en particulier pour la reproductibilité. Plus de greens en régulation, plus près des drapeaux, plus de fairways touchés grâce au fer 4 et mon bois 3. J’ai aussi bénéficié d’une évaluation de mon putting par le système SAM Putt Lab. Là, la technologie est vraiment au service du golfer, on a une vision très précise et quantifiée des points forts et faibles de notre putting. J’ai appris beaucoup, et même s’il me reste à retrouver une pleine confiance au putting, cette séance m’a été très bénéfique. En résumé, ma 5ième série fittée est enfin la bonne, grâce à Golfnswing!!

Marie Beauvallet

Enseignant professionnel de golf PGA France

C’est en 1988 que Monsieur Roger Giraud (enseignant au Golf de St Cloud à l’époque et club maker) nous a fait une journée démonstration à l’Ecole Fédérale de Vichy. Et, depuis cette date, j’ai toujours porté un énorme intérêt pour ces clubs parfaitement adapté à leur utilisateur et ai, depuis , toujours joué avec les clubs de Monsieur Roger.

Et puis un jour, alors que Roger étant parti dans le Sud, je me suis trouvé dans la situation où il me fallait absolument trouver des clubs pour ma petite protégée du moment, Elise Genoux, qui promettait énormément, mais qui n’était pas assez forte pour jouer des clubs de femme et bien trop avancée techniquement pour jouer avec des clubs enfants. La petite est passée de 40 à 11 d’index dans l’année et, malgré toute sa grande classe, sans des clubs vraiment pour elle, elle n’y serait jamais parvenue. Ainsi, en dépit d’une différence physique et de puissance très évidentes, elle faisait jeu égal avec sa grande rivale Anne Charlotte Mora. Et cela, seuls ses clubs parfaitement adaptés nous avaient permis de l’accomplir.

Philippe Senez

Joueur de golf professionnel PGA France

« Joueur de golf professionnel sur le circuit ALPS Tour depuis 2010, deux fois Champion de Picardie en amateur pendant l’année 2006/2007, Vice Champion de FRANCE amateur en 2009 et 8 Victoires entre 2006/2007, mes premiers contacts avec le clubmaking ont eu lieu en Australie où j’ai passé plusieurs années et où il m’a été donné de participer à la réalisation des clubs pour des joueurs du Tour Australien et du European Tour Feminin.
Lorsque je suis revenu en France pour passer mes cartes de joueur professionnel j’ai bien sur voulu que mon matériel soit parfaitement adapté à ma morphologie et à mon jeu. C’était, pour moi, évident. J’ai ainsi fait réaliser mes clubs par André Thaon d’Arnoldi, chez Golf N Swing et il est certain que ces clubs qui ont largement contribué à l’évolution de mon jeu m’ont aidé à atteindre mon niveau actuel.
J’ai, à cette occasion, découvert les méthodes des clubs réalisés en sur mesure intégral, « recettes » dont l’effet quasi magique pour le profane est souvent incroyable.

Mathieu Oger

Jean Mouillot

Cher Monsieur,

Je suis, comme vous me l’avez récemment rappelé, un de vos premiers clients ayant pu bénéficier de clubs réellement sur mesure.

Vous dire que je joue mieux depuis les quelques années que je les utilise est un fait établi. Malgré mon âge, j’ai passé soixante-dix ans, je me maintiens autour de dix de handicap.

Je dois beaucoup des progrès que j’ai accomplis à la « confiance » que ces clubs m’ont donnée.

Ils ne sont pas plus longs en distance, voire même plutôt plus courts que certaines séries du marché, mais de toute façon j’ai passé l’âge de m’enorgueillir de faire dix mètres de plus que mes copains avec le même fer, seul m’importe le nombre de coups que je tape.

Et c’est là que vos clubs m’ont aidé véritablement. Grâce à eux je n’ai plus d’appréhension à l’adresse. Au contraire, grâce à la confiance dans la capacité à réussir un bon coup qu’ils m’ont apportée, je me sens sûr de moi et je tape la balle beaucoup plus relâché. J’ai plus de réussite et j’ai plus de plaisir à jouer.

Je tenais à vous dire que je me félicite à chaque fois que je prends un départ de ma décision d’utiliser des clubs faits pour moi et à vous remercier à nouveau pour votre disponibilité et votre professionnalisme.

Cordialement

Jean Mouillot

Jean Mouillot

Manuel Monteiro

Trois mois après vous avoir visité, je viens vers vous pour vous témoigner de ma totale satisfaction due à votre approche par la CONNAISSANCE technique et philosophique du golf. j’ai opté pour la série MIURA Blade avec des shafts KBS du pitch au fer 3 et deux wedges 54° et 58° que vous m’avez conçus sur mesure (quel moment!). L’équilibre est tout simplement parfait; la corrélation de la tension du shaft, tête de club et de la vitesse de swing est fantastique, cela permets véritablement de pouvoir jouer en rythme comme en accélération la réponse est parfaitement homogène et PRÉCISE peu de dispersion, nous l’avions constaté pendant la recherche dans votre laboratoire, c’est un régal.

C’est incroyable comment j’ai pu faire pour me passer d’une tel avantage après 17 ans de pratique golfique et ayant atteint un index de 4 (par la ,suite ça s’est gâté du à un problème de vue (lunettes) a ce jour je suis remonté à 11). j’ai enfin rejoué dans le plaisir (qui avait disparu) grâce et par la performance de mes clubs ajustés par vos soins, la sensation et la confiance sont de retour. il m’est permis de croire en toute humilité le retour à la performance.
La qualité de vos conseils de votre disponibilité, de votre gentillesse, de votre travail m’ont apporté une renaissance golfique. Ces clubs sont une pure merveille qui sont réglés avec une précision telle que le confort qu’ils m’apportent dans le jeu n’a plus rien de commun. Avant je commençais à être épuisé vers le quatorzième trou du à l’exigence de mes anciens clubs. Voici enfin UN (1) swing pour tous mes clubs et non 14 swings exigés. un GRAND MERCI à André et à son équipe et à très prochainement pour mes bois sur mesure ont ne peux plus faire autrement.
Bien à vous
Manuel Monteiro
Nîmes

Manuel Monteiro

David Gros

Fers Wishon 555 C 4 au 7

555 M 8/9/PW

Wedge PCF Tour Platinum 52 /56/60

Shafts KBS Tour 5.0

Driver 919 THI 9° shaft 660 Pro

Bonjour André,

J’ai pris 3 jours de repos « sans golf » pour me refaire une santé. Aujourd’hui j’ai joué 16 trous dans le froid et le vent du nord. Impressions fantastiques, avec la sensation d’être sur des rails. J’ai pris 14 greens en régul, et ai pu attaquer des par3 de 150m au fer4 sans problème, alors qu’avant j’avais remplacé mes fer4 par mon hybride 24. C’est vraiment sur les longs fers que je vois la différence avec mes autres séries. Même quand le contact n’est pas parfait, ce qui arrive de moins en moins, la balle avance et vole longtemps. J’ai même touché un poteau pour un trou en un qui est presque rentré. C’est un signe 🙂

Et le wedge est un régal, vivement que j’ai le 52. Le fait d’avoir un poids et un équilibre similaire à la série m’a fait changer ma façon de jouer les chips à 10/20m. Je laisse beaucoup plus jouer le club qu’avant, au lieu de trafiquer avec mes mains. Du coup je suis souvent un peu trop long en pitchant au drapeau mais je vais calibrer ca rapidement.

Maintenant c’est vrai qu’avec le froid et sol gras en plus, je me suis senti un peu fatigué après 12 ou 13 trous et j’ai commencé à forcer, ce qui m’a fait emmener à gauche (mon défaut). Mais avec une bonne condition physique, il ne doit pas être trop difficile de bien jouer 18 trous. Les KBS sont géniaux, et les ttes Wishon très agréables. Ni trop grosses ni trop petites, juste ce qu’il me faut.

Voilà… A suivre…
ps: le driver est parti ?

Cordialement

David Gros

Marco de Giorgi – Milan, Italie

Comme vous savez, j’ai récemment commencé à utiliser les clubs Tom Wishon que vous avez fait pour moi , et je ne pourrais être plus heureux. Lorsque je vous ai rencontré dans votre « laboratoire » près de Paris,il ne avait pas échappé que j’avais 70 ans, un index de 14 et que j’avais jouer plus de 30 ans avec des clubs des grandes marques.

Quand j’ai commencé à perdre de la distance, à l’approche de la soixantaine, j’ai pensé que c’était à cause de l’âge et ne pensais pas pouvoir y faire grand-chose. Mes drives étaient tombés de 210-230 mètres à 170-180 mètres et je devais prendre deux clubs au dessus pour mes autres coups.

J’ai alors changé mon ensemble pour des fers et des bois Tom Wishon, et mon jeu a changé.

Maintenant, non seulement je joue mieux, mais, ce qui est plus important, je prends plus de plaisir et , en fait, ce surcroît de plaisir a précédé un meilleur score.

Les clubs Tow Wishon sont si faciles à jouer, et si tolérants qu’il faut vraiment se donner du mal pour envoyer un mauvais coup.

Au driver, ma distance est presque revenue à celle que j’atteignais il y a cinq ans, et je n’ai pas sacrifié de précision pour acquérir plus de distance. Au contraire : trajectoires plus hautes, plus de régularité, plus de distance et plus de précision.

Et un grand merci pour votre professionnalisme et votre capacité à comprendre mes caractéristiques physiques et mon swing, et à « traduire » cela en un très nouveau sac.

Encore merci

Cordialement

Marco de Giorgi – Milan, Italie

Roselyne Rebeix

Ayant débuté le golf en 2003, à 50 ans, et passé ma carte verte, je me suis alors équipée d’une série d’une des marques les plus connues. Devant la lenteur de mes progrès, la frustration grandissante que je ressentais à chaque parcours, l’appréhension de prendre des départs avec d’autres golfeurs et d’avoir la sensation de ralentir le jeu et de risquer d’être rattrapée par le groupe suivant, j’ai décidé, avant l’été 2006 de m’équiper en sur mesure.

Après analyse de mon jeu, André Thaon d’Arnoldi, chez GOLF N SWING m’a d’abord conseillé de remettre mon swing à niveau en allant voir mon pro. Puis, après, de nouvelles analyses, il m’a constitué un ensemble de 9 clubs adaptés à ma morphologie et à mon jeu.

Cet ensemble Tom Wishon comprend :

– un driver 730 CL

– un bois « Long fairway »

– un bois « High Fairway »

– un hybride 730 CL numéro 5, de la même longueur qu’un fer,

– les fers 7, 9, AW 969 W

– un sand wedge 730 CL

Le putter Tom Wishon Smooth 6 a lui aussi été adapté en longueur, et en lie, en poids et en équilibre, et mon putting a fait l’objet sur le Putt Lab d’une analyse et d’un réglage.

Aujourd’hui, en dépit d’une pratique uniquement estivale, jouer au golf est devenu un vrai plaisir. Quand je m’y remets, je retrouve immédiatement mon niveau, je ne fais plus que rarement de triples boggeys, mes départs n’ont jamais été aussi satisfaisants, et il m’arrive de plus en plus souvent de faire le par. D’une épreuve qu’il était, un 18 trous est devenu un vrai plaisir que je termine sans fatigue ni stress.

Roselyne Rebeix

Jean Marc Lagoutte

J’ai 51 ans, un handicap raisonnable (10) et derrière moi quelques années de frustration vis-à-vis des magasins de golf qui vendent du matériel (avec raison si j’en crois leur chiffre d’affaire) comme n’importe quel produit de grande consommation, c’est-à-dire beaucoup de marketing et des grandes séries, comme s’il existait deux tailles de costumes pour les gens de plus d’1m80 et ceux de moins d’1m80 ou encore ceux de plus de 100kg et les autres…

Cela fait bien sûr longtemps que les pays anglo-saxons se sont attaqué au problème, mais curieusement notre pays et son absence de culture golfique (dixit R. Jacquelin) en sont (en était !) toujours à la case départ en ce qui concerne le custom fitting.

Ce concept, basé sur le fait que nous sommes tous de poids, taille et surtout de qualité technique, différents (quelle découverte !), est enfin accessible pour les passionnés de l’ouest parisien chez Golf’n Swing grâce à Mr Thaon.

J’ai été, je crois, l’un des premiers clients de Mr Thaon vers le début de l’année 2006 et je suis formidablement satisfait du résultat que nous avons obtenu, que ce soit pour les bois (raccourcissement des shafts et réglage des MOI), des longs fers (2, 3, 4 en hybrides 321), des fers moyens et courts (combinaison 550M et 550C).

J’ajouterais que Mr Thaon est au moins aussi passionné que « nous », fulmine quand il rencontre un obstacle et y passe le temps nécessaire.

Merci encore Mr Thaon pour cette grande satisfaction et continuez votre recherche du club « parfait », cela fait de vous un partenaire « parfait » !

Jean Marc Lagoutte

De Michel Dupeyrat, 33 Mérignac (club de Gujan):

Driver 730 CL

Bois 949 MC 21°

Série 770 CFE du 4 au PW

Shafts  730 CL et ZT A

A la fin Mars 2007, vous m’avez monté sur mesure des clubs Tom Wishon 770 CFE réglés en moment d’inertie constant . Après quelques mois d’utilisation, les avantages sont évidents : poids, souplesse et moment d’inertie parfaitement adaptés font que je ne « lutte » pas contre le club, mais qu’il suit le

mouvement que je lui imprime (y compris s’il est mauvais, mais ça, c’est de ma faute !). La puissance des fers est étonnante, et le contact reste très doux. Je joue enfin avec plaisir, et j’ai décidé de prendre sérieusement des leçons pour progresser. A 60 ans, c’est possible grâce à ces clubs !

Grâce aux réglages que vous avez effectués,j’ai l’impression d’utiliser toujours le même club et la seule attention que je dois avoir c’est l’ajustement de ma balle à l’adresse et ça c’est plus que confortable.

Je vous remercie chaleureusement de vos conseils et de l’attention que vous m’avez portée.

Michel Dupeyrat

Jean Mouillot

Je voulais vous faire du grand bonheur d’avoir joué 78 dimanche matin et ce malgré un double (les clubs et le putter y sont pour beaucoup).

Au bout de trente ans de golf, enfin un putter intelligent!

En moins de trois parcours il a découvert mes défauts les plus répétitifs. Faisant du back spin ma balle roulais mal, adressant celle-ci trop à droite et revenant encore plus à droite à l’impact, j’accumulais les frustrations. Sans rien changer à mon mouvement, il en tient compte maintenant. Fini les trois putts et les balles qui frôlaient le trou. Je n’entends plus dommage, mais bien joué…, quel bonheur!

Merci à André Thaon pour sa disponibilité, ses efforts vers un perfectionnisme actif au service de ses clients.

Jean Mouillot

Alain Niarfeix

Index 8.7 , 1.3 point gagné aussitôt après l’achat
Fers Wishon 550 C et M , Hybrides 785 HF, wedge PCF 60°

Driver R7 425 refitté.

Un changement radical sur les fers, avec de nouvelles sensations… Il n’y a plus de « partie de série » préférée, mais la sensation d’avoir le bon club pour chaque situation. Les wedges font partie intégrante de la série et ne sont plus des clubs à part pour des coups spéciaux. Les fers semblent téléguidés du fait de leur parfait équilibre (MOI et shafts épurés). Je n’ai plus cette petite appréhension de décentrer la balle, bien que le choix des lames puisse rebuter , elles sont non seulement très belles, mais très faciles à jouer.Les hybrides sont très puissants et complètent de façon harmonieuse la série. Mes drives sont bien plus droits et un peu plus long qu‘auparavant.

Alain Niarfeix

Jean FILIPPI

Bonjour M. Thaon d’Arnoldi,

Après 15 années d’arrêt total de la pratique du golf, j’ai du quasiment tout réapprendre.
D’autres vous diront que c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas, je vous affirme qu’il n’en est rien.
J’ai repris le golf début 2015 et voici maintenant une année que je suis me suis rendu chez vous afin de réaliser un fitting complet de mes bois et fers.  Mon ancienne série datait de 1994.

J’ai volontairement attendu une année de pratique avec mes nouveaux clubs avant de m’exprimer, ce qui me permet de livrer un avis mesuré.
Il faut du temps pour s’habituer à son nouveau matériel et aussi pour s’étalonner.
Chaque golfeur sait que ce sport requiert de la confiance, quelque soit le niveau pratiqué.
Il faut être en confiance avec soi-même bien sûr, mais aussi avec son matériel.

Vous m’avez donc réalisé une série de fers Sterling, (sans me demander mon avis… ! et sans savoir s’ils me plaisaient…!) je plaisante évidement, et je dois dire que vous avez mis dans le mile.

Je suis très satisfait de ces fers Sterling à longueur de shaft identique qui mettent en confiance sur le terrain et facilitent vraiment le jeu.
Ils ont l’énorme avantage d’offrir la même position à l’adresse, le même poids, le même équilibre, le même plan de swing, que ce soit pour un fer 5 ou un PW, du coup  j’ai la sensation de toujours jouer un fer 8  (en ce qui me concerne).
Cela contribue à donner confiance et régularité, et j’ai moins d’appréhension à présent.
Mon parcours habituel est constitué de dévers plus ou moins sévère sur la majorité des 18 trous. Les caractéristiques des Sterling permettent d’aborder ces difficultés sereinement.
Les « petits fers » sont doux, et les fers « High Cor » sonnent bien et sont performants.
Les shafts S2S remplissent bien leur rôle, car malgré ma vitesse de swing modérée mes longueurs sont honorables. Ils sont agréables et confortables à jouer.

Par contre, je suis réservé sur le principe de longueur unique concernant les PW, GW, et SW.
J’avoue que j’utilise pour les approches courtes mes vieux Cleveland 588  shaft acier de 35  » plus adaptés, mais c’est certainement une affaire de préférence personnelle.

Pour ce qui est des bois… FABULEUX !
Le FD 919 et les bois 929 HS me conviennent très bien, avec une mention particulière pour les shafts Aérotech Claymore qui sont tout simplement extraordinaires.
Votre choix a été judicieux, ils me sont bien adaptés, ont du répondant, sont confortables et agréables à jouer.
L’aspect neuf des bois est séduisant, mais j’ai également une réserve qui porte sur la médiocre qualité des peintures de ces bois.
Ils ne supportent pas le MOINDRE PETIT CONTACT, sous peine d’éclat immédiat même en étant très soigneux et très précautionneux.
(Une chandelle a provoqué un éclat de peinture sur la partie supérieure du bois 4)

Connaissant le degré de précision et d’exigence de M. Tom Wishon, je suis étonné qu’il tolère ceci dans son cahier des charges.
C’est vraiment dommage, car cela ternit le tableau.

En conclusion, le bilan est positif, je ne regrette pas le déplacement de Moselle jusque dans les Yvelines pour la réalisation de mes clubs sur mesure.

Merci à vous M. Thaon D’Arnoldi pour votre écoute, vos conseils pertinents et le travail que vous avez réalisé.

Ah oui, j’oubliai… mon index est descendu de 3 points… pour l’instant….

Cordiales salutations

Jean FILIPPI
réponse de Golfnswing :
Bravo, pour la baisse d’index !
– pour ce qui est des wedges, c’est très personnel. Une grande majorité de golfeurs préfèrent avoir cess clubs  dans la même longueur que le reste des fers, mais d’autres préfèrent s’en tenir aux longueurs traditionnelles.
– quant aux bois,  il est vrai qu’il ne supportent pas bien d’être frappés sur la couronne, mais nous en voyons de très anciens qui vieillissent très bien
Jean FILIPPI

Michel Monier

J’ai récupéré ma serie sterling gaucher il y a 5 jours et malheureusement je n’ai pas eu le temps de l ‘essayer.
Quand même j’ai pu trouver 1/2 heure pour taper un demi seau , avec uniquement le PW et F5.
Suffisant pour comprendre…que vous aviez raison! Je vais avoir du mal à m’en passer!
La dispersion est considérablement reduite, le F5 va plus loin et même les mauvais coups s’améliorent!
J’ai l’impression de redécouvrir le golf, après plus de 30 ans de pratique…

Merci

Michel Monier

Index : sur ma licence 20,9 , mais ça date…aujourd’hui quand je joue 27/30 je suis content!

Michel Monier

Olivier Gauci

André,

Compte rendu de la Sterling jouée sur le parcours de Noisy : INCROYABLE !  J’ai joué avec Nicolas Lehman qui n’en revenait pas.

Le plus drôle, c’est la longueur des wedges qui ne me gêne pas du tout. Dès qu’on se programme pour jouer tout pareil, c’est étonnant !

………………….

J’ai joué + 2 à Saint Germain mardi et pareil à Villarceaux aujourd’hui. LE CONCEPT EST REVOLUTIONNAIRE !

Olivier Gauci , enseignant professionnel de golf PGA,  sms  les 4 et 6 juin 2016

Olivier Gauci

GOLF MRX

« Didn’t think single-length irons would be right for me, but I was wrong
Drastically simplify swing thoughts and reduce setup adjustments throughout the set
Trajectory control with the longer irons felt easier than ever
Golfers don’t lose distance compared to their conventional sets
You won’t believe the amount of stress it relieves to go through a round of golf
Will simplify the game for all golfers, since they eliminate variables throughout the golf swing
A legitimate option for golfers of all skill levels and backgrounds »

GOLF MRX

Mark Crossfield

« The most excited I’ve been about a new set of clubs for a long long time
I can stand in one place, swing with one angle, make one action—it really feels quite simple in my head
Much easier than conventional clubs
Feels as solid as any iron to be honest I’ve ever hit
You are getting very good gaps
Make you feel like your actually cheating a bit
Quite a friendly set of clubs that I think any standard of player could use them”

Mark Crossfield

Golf Digest

“Your swing from club to club is simpler
Thin, high-strength steel faces help the long irons retain their distances despite the shorter lengths
Offers technology that helps your shots launch higher and your mis-hits land tighter
Might just make you better than you used to be”

Golf Digest