UN PALMARES INTERESSANT

Posted on 20 Mai, 2024

Les plus remarquables :
PING :

le MOI de 10000 (gr-cm2), ou 10K . Il n’y a absolument rien de tel, mais l’addition de deux MOI distincts, ce qui n’a pas de sens, et ne permet pas de comparaison avec d’autres marques qui ne se donnent pas le ridicule d’une telle communication intinsèquement malhonnête et trompeuse.
SPINCISTENCY, la récente « innovation » de Ping : Spinsistency 
A ce sujet Ping écrit : c’est le nouveau et complexe profil de courbure des faces qui mofifie le ‘bulge » (coubure horizontale) , et, ce qui est plus important le « roll » (courbre verticale), pour un sopin plus régulier. On ne sait si le « bulge » a été réduit, mais cela serait dommage, car le bulge est très utile pour réduire la courbure latérale des trajectoires sur les coups latéralement décentrés, quant à la modification du « roll », oui, c’est très positif , car, avec le roll classique, la différence de loft suivant l’endroit frappé sur la ball est considérable, jusqu’à 5 degrés, ce qui, évidemment, n’aide pas à l’optimisation des trajectoire. Alors, sur ce point, bravo à Ping ! Sauf que c’est depuis 2004 qu’avec les faces GRT , Tom Wishon a traité le problème…


On est astucieux, chez Ping, non ?

TAYLOR MADE, avec les Driver Q10 reprend l’argument trompeur de Ping et dont on se souviendra du MOI dit « efficient » , particulièrement élevé, d’il y a environ 20 ans et qui correspondait à une définition maison du MOI par Taylor Made.

CALLAWAY
avec le driver Paradym sorti en 2023 a annoncé « une distance inégalée et une dispersion réduite de 15 % », déclaration indiscutablement mensongère et trompeuse, et qui, en 2014, remet ça avec les fers AI SMOKE, plus longs, en moyenne, de 6 mètres et à la dispersion latérale « réduite de 11 %. Ben voyons…

TITLEIST : plus subtil dans sa pésenation , mais au moins autant trompeur, j’y reviendrai

Le plus sérieux, et honnête
:
Indiscutablement MIZUNO, félicitations à eux, mais je me souviens avoir dit, un jour à Mizuno que je j’appréciais l’honnêteté de leur discours. Réponse du directeur de Mizuno : oui, c’est vrai, c’est notre éthique, mais, pour ce qui est des ventes, cela nous pénalise…

Précédent
Suivant