Un club marqué « S » a un shaft « Stiff »

MYTHE N° 5

LORSQUE QUE J’ACHETE UN CLUB AVECUN SHAFT MARQUE “S”, JE SAIS QUE J’AI UN SHAFT “STIFF”.

Extrait des 12 Mythes qui pourraient ruiner votre golf , de Tom Wishon


Veuillez m’excuser, mais je crois sincèrement que vous n’avez, en réalité, aucune idée de la réelle flexibilité des shafts de vos clubs. Vous voyez, les lettres A, R, S, X ou L que vous lisez sur vos shafts ne veulent absolument rien dire.
La plupart des golfeurs savent que les shafts existent en différents “flex” : X pour extra stiff, S pour stiff, R pour régular, A pour amateur (qui veut en réalité dire sénior), et L pour Ladies (femmes). Ce que les golfeurs en revanche ne savent pas c’est que cette désignation du flex par une lettre simple représente la seule et unique constante dans la qualification de la rigidité d’un shaft.
En d’autres termes, lorsque vous parlez d’un shaft “stiff” par exemple, de quel “stiff” voulez-vous parler ? De quelle définition de “stiff” vous servez-vous pour en référer à la rigidité de votre shaft ?
Il faut savoir que le Stiff d’une marque peut très bien être, en terme de flexibilité, le Regular d’une autre marque, ou encore le Amateur d’une troisième.
Encore pire, chez un même fabricant de shaft, les différents modèles de shafts de leur catalogue peuvent être libellés en lettres de flexibilité de façon très différentes !!
Si vous avez l’impression en lisant ces lignes, de ne finalement rien y comprendre au flex car la définition même par ces lettres simples est tout simplement sans fondement, sans
normalisation et totalement schizophrène, vous avez tout à fait raison.
Si une des raisons pour laquelle vous achetez un club plutôt qu’un autre, est parce que le shaft est estampillé Stiff, Regular, Senior ou Ladies, alors vous ne savez pas du tout ce que vous achetez. Ni d’ailleurs, au passage, les vendeurs des enseignes de clubs standards ou les pros des proshops.

Alors pourquoi tant de confusion autour des shafts ? C’est très simple.
Il n’y a pas de standard dans l’industrie du golf qui régit la rigidité des shafts et leur assignation à une lettre particulière. Ainsi les fabricants de shafts et de clubs son totalement
libres de choisir leurs échelles de rigidité.
Le shaft S d’un fabricant peut être conçu pour un golfeur ayant une vitesse de swing de 80-90mph, alors que le shaft S d’un autre fabricant conçu pour un golfeur ayant 100-100mph.
Bien évidemment cette règle s’applique à toutes les autres lettres de flexibilité !
Encore une fois, chez un même d’un fabricant, en fonction du modèle de shaft, la même lettre
peut être destinée à des golfeurs ayant des vitesses les plus variables !
C’est un processus intéressant pour l’élaboration d’un des composants les plus importants de
l’industrie du golf n’est-ce pas ?
Essayez de calquer le principe à un autre sport !!
Au tennis par exemple, la tension du cordage d’une raquette (que l’on pourrait comparer au flex d’un shaft, au golf), quel que soit ce cordage, sa qualité, sa texture, est exprimée de façon universelle et constante en kilos par centimètre carré.

Ainsi, lorsque vous prenez votre nouvelle raquette et réglez la tension à, par exemple, 28Kg comme sur votre ancienne raquette, vous jouerez avec le même “flex”qu’à votre habitude.
Cette règle ne s’applique pas au golf….
Vous avez peut-être été analysés pour votre vitesse de swing dans un magasin de golf standard, mais je peux vous garantir qu’aucune des grosses compagnies de golf ne donnent à leurs détaillants de tableaux de référencement des shafts en fonction des modèles et des vitesses de swing constatés.

Il est donc fortement probable que le conseil donné par le vendeur d’une telle enseigne soit du pur “doigt mouillé”, ou simplement basé sur son stock en magasin !

La façon correcte pour choisir le shaft qui vous convient, est de le faire faire par un clubmaker compétent, qui décidera lors d’une analyse mécanique complète basée sur plusieurs paramètres autres que la vitesse de swing, tel que le tempo général du swing, le tempo du downswing, l’agressivité de votre transition, votre relâchement des poignets, etc.
En fonction de ses observations mécaniques et des constatations faites sur vos trajectoires de balles, le clubmaker sera à même de déterminer quel shaft est le mieux adapté à votre swing pour vous donner les meilleures sensations et améliorer vos performances.
Les clubmakers disposent de logiciels de comparaisons des shafts et d’une expérience personnelle, mais également partagée avec d’autres clubmakers, qui leurs confèrent un savoir autrement plus grand sur la réelle flexibilité d’un shaft et son adaptation à tel ou tel swing, que
n’importe quel personne travaillant dans un proshop ou un magasin de golf. Quelle que soit son ancienneté ou leurs apparentes connaissances.
En fonction des analyses préliminaires, le clubmaker doit être en mesure de vous proposer un club test correspondant à vos critères mécaniques. La plupart utilisent même des systèmes qui permettent l’interchangeabilité des têtes et des shafts sur le champ pour permettre le test de
différentes options possibles.
Les “Launch monitors” ou simulateurs utilisés par les clubmakers permettent en outre de valider les tests de différents shafts par un résultat visible, comparatif immédiat de l’amélioration de vos performances, en validant les paramètres d’angle d’envol, de vitesse, de backspin, de distance, de chemin de club, d’angle de face et d’autres.
La finalité est que ces clubmakers vous permettront de choisir un shaft correspondant bien mieux à vos attentes, tant en performances, qu’en sensations.