On ne peut pas se tromper…

MYTHE N°3

VOUS NE POUVEZ PAS VOUS TROMPER EN ACHETANT DES CLUBS D’UNE MARQUE BIEN CONNUE

Extrait des 12 Mythes qui pourraient ruiner votre golf , de Tom Wishon


Affirmer que les comportements d’achat sont fortement influencés par le marketing n’est pas une révélation. Une des techniques les plus efficaces d’un bon marketing est d’associer une marque, ou un produit, avec une image et une visibilité maximale. En bref, plus vous voyez une marque ou un produit, plus vous en entendez parler, plus un produit vous parait avancé technologiquement, plus son aspect est plaisant, plus il est cher, meilleur il est, n’est-ce-pas ?
Et bien, pour les clubs de golf, c’est pareil.
Les grosses sociétés de matériel de golf emploient des techniques très efficaces de marketing pour construire une image à partir de laquelle la croyance dans la qualité de leurs produits grandira, et la demande des golfeurs pour ces produits suivra. Ces sociétés paient des professionnels sur toute la planète pour jouer leurs clubs, mettre leurs noms sur leurs sacs et leurs casquettes afin d’être vus dans les tournois télévisés. Elles font aussi des tonnes de
publicité sur internet et dans les magazines qui, soit montrent des professionnels qui jouent avec leurs clubs, soit vantent les fabuleuses qualités de leurs derniers produits. Et cette image comme cette demande, qui ont été créées, poussent alors les magasins et les proshops à stocker ces nouveaux clubs pour que les golfeurs viennent les acheter.
Si les joueurs professionnels jouent ces clubs là, et si je les vois partout ils doivent bien être les meilleurs, non ?
Et pourtant, il existe des marques et des produits dont les golfeurs n’ont jamais entendu parler. Bien sûr, face aux marques et produits que l’on voit partout, le pas peut être vite franchi par les consommateurs de penser que les produits que l’on voit beaucoup moins sont de moins bonne qualité. Après tout, un manque de visibilité doit signifier que peu de gens achètent ces produits, et que donc, ils ne sont pas si bons que ça, pas vrai ?
Parmi les thèmes favoris du marketing, il y a la revendication de performances supérieures.
Avec les voitures, les annonces d’une moindre consommation, ou de plus de puissance, ou d’accessoires tels que, par exemple le GPS, ou les radars de stationnement, sont des éléments courant du marketing des fabricants. Avec les ordinateurs, on va insister sur la vitesse du
processeur, la résolution de l’écran, la taille et le poids. Pour les téléphones cellulaires on va insister sur le fait qu’ils sont multi tâches où qu’ils ont une connectivité 4G. Et c’est pareil pour les clubs de golf. Ainsi, combien de fois avez-vous entendu, ou lu, qu’ils vous
permettront d’aller 10 mètres plus loin et, aussi, plus droit ?
Maintenant, demandez-vous si tous ces produits vous apportent vraiment ce que leurs fabricants vous promettent. Les voitures ? Les ordinateurs ? Les téléphones portables ? Oui, ils vous donnent pratiquement toujours ce que leur publicité annonce. S’ils ne le font pas, vous réclamez et êtes remboursés. Mais les clubs de golf ? Si vous n’obtenez pas ces 10 mètres de plus, ou n’atteignez pas plus de fairways ou de greens en régulation, votre vendeur
va vous dire que vous devez aller prendre des leçons et que c’est de votre faute si ces clubs qu’il vous a vendu ne donnent pas le résultat annoncé. Et oui, bien sûr, le golf est un jeu difficile, n’est pas ?

Et pourtant, la raison est ailleurs, et c’est simple: si les golfeurs qui achètent des clubs de marques très connues obtiennent rarement les performances annoncés par la publicité c’est tout simplement parce que ces clubs ne sont pas adaptés à leur taille, à leur force physique, à
leurs caractéristiques athlétiques et à leur swing.
Pour obtenir une amélioration de vos performances grâce au fitting, il faut que vos clubs soient construits, en partant de zéro, et réglés à votre swing par un clubmaker expérimenté.
Pour faire cela, votre clubmaker partira nécessairement de têtes produites par un fabricant dont vous n’avez, peut-être, jamais entendu parler. Pourquoi ? Et bien, tout d’abord parce que les grandes sociétés de matériel de golf ne vendront jamais leurs composants séparément à qui que ce soit. Ensuite, parce qu’un clubmaker a besoin de disposer de composants de clubs de golf de la plus grande qualité offrant la plus vaste variété de lofts, de lies, d’angles de la face, de poids, de flex, et de tailles, de telle sorte qu’ils puissent parfaitement s’adapter à chacune des caractéristiques de chaque golfeur. Et même si les grandes sociétés vendaient leurs composants, les clubmakers ne pourraient trouver avec elles toutes les options qui lui sont nécessaire pour adapter les clubs à chaque golfeur particulier.
Et voilà maintenant un fait intéressant à mettre en face de l’image et du marketing de toutes ces marques connues. Savez-vous quelle sont les fabricants qui ont créé les premiers hosel adaptables pour les bois, les premières face à COR très élevé pour les bois, les premiers fers à COR élevés, les premières têtes composites graphite/métal, les premières faces de wedges usinées à la meule, les premiers hybrides pour remplacer les fers, ou les premières têtes à
poids variables pour changer les trajectoires ?
Si vous pensez que ce sont certaines de ces grandes sociétés dont les marques de clubs sont très connues, désolé, vous vous trompez. Toutes ces innovations et plus de 50 « premières », ont été le fait de petits fabricants dont vous n’avez probablement jamais entendu parler. Mais ces petits fabricants sont les mêmes que ceux auxquels votre clubmaker va s’adresser pour obtenir les têtes destinées au golfeur ou à la golfeuse qu’il va équiper et pour monter avec art,
sur mesure, pour vous, les clubs qui vont vous permettre de jouer au mieux de vos capacités.