Je ne suis pas assez bon golfeur…

MYTHE N°10

Extrait des 12 Mythes qui pourraient ruiner votre golf , de Tom Wishon
JE NE SUIS PAS ASSEZ BON GOLFEUR POUR QUE DES CLUBS ADAPTÉS FASSENT UNE DIFFÉRENCE
FAUX !
Comme j’ai tenté de l’expliquer à travers ce livre, la vérité est tout simplement l’inverse.
Je sais parfaitement ce que vous pensez car je l’ai entendu des milliards de fois pendant ma carrière, “Tout ceci est très intéressant, et je comprends tout à fait pourquoi les pros ont besoin de clubs parfaitement adaptés à leur morphologie et à leur mécanique de swing, mais moi je ne suis pas assez bon pour profiter de tels réglages…”
Vraiment ? Etes-vous sûr ? Ne vous êtes-vous jamais réellement posé la question ?
Laissez-moi le formuler autrement.
Quelques années en arrière, au tournoi PGA de la Nouvelle Orléans, Alex Cejka, pro PGA, repartit pour l’aéroport à la fin de son second tour, étant persuadé qu’il n’avait pas passé le cut.
Lorsque l’on lui apprit par téléphone quelques instants après qu’il avait, en fait, passé le cut, les protocoles de la compagnie aérienne qu’il utilisait lui interdire de récupérer ses clubs pour le lendemain.
Sans aucune autre alternative que celle-ci, Alex pris une série standard en location au proshop du golf et joua les deux derniers tours en 71-71 (-2) !
Il n’y a donc pas meilleur slogan que celui du PGA Tour pour expliquer cela, “ces gars sont VRAIMENT BONS !”.
Pour faire simple et court, plus le joueur est doué techniquement, plus il est capable de modifier son swing et de s’adapter à n’importe quels clubs.
Nous autres golfeurs mortels, en revanche, ne sommes pas aussi doués techniquement, et avons bien plus besoin de clubs qui sont adaptés à notre gabarit, notre morphologie, nos capacités athlétiques, et notre mécanique de swing.
Soyons bien clairs, en AUCUN CAS je ne dis que le simple fait d’avoir des clubs adaptés va vous faire passer d’un niveau d’amateur médiocre à celui permettant de se qualifier pour le prochain US Open. Acheter des nouveaux clubs, mêmes faits sur-mesure pour vous, ne peut en aucune manière se substituer à l’apprentissage et à l’ancrage d’un swing correct.
Cela n’a jamais été le cas. Cela ne sera jamais le cas.
En revanche je clame HAUT ET FORT, que des clubs qui ne vous sont pas adaptés – en longueur, lie, loft, shaft, angle de la face, grip, flexibilité, ou poids – peuvent être un frein
gigantesque à votre progression et vous empêcher d’être le golfeur ou la golfeuse que vous devriez être.
Pour avoir travaillé avec de très nombreux pros enseignants depuis toutes ces années, je suis un témoin privilégié de ce que les golfeurs prenant des leçons avec des clubs parfaitement adaptés progressent beaucoup plus vite que ceux prenant les mêmes leçons avec des clubs non adaptés.
Pour en revenir à ce mythe, les pros comme Alex Cejka, ou les très bons joueurs amateurs –hommes ou femmes – sont assez doués pour adapter leur swing aux clubs qu’ils jouent.

Vous, en revanche, n’êtes probablement pas aussi doués, ce qui signifie que vous devez avoir des clubs adaptés pour jouer au maximum de vos capacités. Bien plus qu’eux.
Le principe derrière le clubfitting ou “sur mesure”, est de créer, pendant une analyse mécanique approfondie, un cahier des charges de chacun de vos clubs en fonction de votre
taille, de votre force, de vos capacités athlétiques, et de votre biomécanique de swing.
Adapter parfaitement les différents composants à ces spécifications, réduit considérablement les effets négatifs de vos erreurs techniques.
En outre, la plupart des clubs sur-mesure montés par un clubmaker professionnel, sont à un prix comparable ou à peine supérieur à la majorité des clubs standard, montés d’usine, que vous trouvez dans les rayons des grandes enseignes.
C’est l’essence même du clubmaking.
Malheureusement très peu de golfeurs y font appel, car leur recherche pour le club parfait se limite trop souvent à quelques pubs à la télé, à la lecture de quelques magazines financés intégralement par les grands groupes de l’industrie, un passage au proshop du coin, ou encore quelques clicks sur internet.
En de nombreuses occasions, les golfeurs m’ont posé la question de savoir “Ce que je peux réellement gagner en ayant des clubs parfaitement adaptés ?”
Le golfeur moyen pourrait gagner 10 mètres de longueur, prendre entre 2 et 10 fairways de plus en régulation, perdre entre 2 et 10 fois moins de balles car son hook ou son slice a été réduit ou corrigé, prendre entre 2 et 4 greens de plus en régulation, rentrer 2 chips de plus ou mieux, faire entre 3 et 5 putts en moins, simplement en comprenant que les meilleurs clubs ne sont pas choisis en fonction de la marque ou de la qualité de la pub qui les sert, mais par leur ADAP-TA-TION.
Les clubs de golf ne sont pas des instruments par rapport auxquels on ajuste son swing.
Ce sont des outils qui doivent être faits pour VOUS.
Ce sont de magnifiques pièces d’ingénierie, de superbes instruments, si vous voulez bien  prendre le temps de découvrir comme ils peuvent compléter votre swing.
Il est certain que le golf est intrinsèquement un jeu compliqué techniquement, et parfois frustrant. Cela fait également parti de son charme, et du plaisir qu’on a à le pratiquer.
En revanche, et comme pour n’importe quel jeu, si du matériel inadéquat en rend la pratique encore plus hasardeuse et compliquée, alors le charme et le plaisir ne sont plus au rendez_vous.